Fiches individuelles


ANDRAU Jean - 1 538
Décès : avant septembre 1707

Union : SEGONNE Bartellemie ( ? - ? )
Enfant : ANDRAU Marguerite ( ? - ? )




ANDRAU Marguerite - 769
Domicile : 7 décembre 1747 à Saint-Julia 31540

Père : ANDRAU Jean ( ? - < 1707 )
Mère : SEGONNE Bartellemie ( ? - ? )

Union 1 : VIEULES Jean ( ? - ? )
Contrat de mariage : 11 septembre 1707 à Montgey 81470
Union 2 : SABATIER Philippe ( ? - ? )
Contrat de mariage : 11 novembre 1714 à Cuq-Toulza 81470
Source : Archives notariales de Maître FONTES Archives départementales du TARN 3 E 17/78 Folio 137

CONTRAT DE MARIAGE de Philippe SABATIER et de Marguerite ANDRAU

Mariage de Philipe SABATIER et de Marguerite ANDRAU au lieu de Cadenac.

L’an Mil Sept Cent Quatorze et le douzième jour du mois de Novembre après midy au masage d’en Perras consulat de Nogare diocèze de Toulouse Seigneurie du Lauragais reignant Louis par la grâce de Dieu Roy de France et de Navarre devant moy Notaire royal et tesmoins bas nommés ont estés constitués en leur personne Philipe SABATIER fils de feu Ramond SABATIER et de Bernarde FEDOUNE laboureur habitant du lieu de Cadenac consulat de Saint Félix diocèze de Saint Papoul d’une part, et Marguerite ANDRAU veuve de Jean VIEULES Laboureur à present habitante du consulat de Nogare paroisse de bauré, d’entre lesquelles parties de leur bon gré, procédont savoir ledit Philipe SABATIER futur époux de vouloir présence et assistance de Bernard ANTHONY son amy et la dite Marguerite ANDRAU procédant aussy de leur présence et assistance de dame Barthélémye SEGONNE sa mère et de Jean MARTY son beau frère, ont promis de se prendre en loyal et légitime mariage et solennités suivant les formes de la religion catholique apostolique romaine à la première réquisition de l’une des parties après que les annonces et autres formalités auront été publiées pour supporter les charges duquel présent mariage ladite Marguerite ANDRAU future épouse se constitue en dot la somme de trente livres que le futur époux pourra prendre et se faire payer sur les biens des héritiers du dit VIEULES son premier mary conformément en leur contrat de mariage retenu par moy Notaire le onzième jour du mois de septembre mil sept cent sept, plus a constitué la future épouze une couette avec soixante livre de plumes six habits de toile, une couverture de layne deux nappes neuf serviettes et une caisse aves ses fermements bois et plus autre petite caisse avec ses fermements moyennes vu chaudron cuisine du poix de sept livres avec son aneaufer vu poilon aussy cuisine vu bassinoir avec sa cuve fer moyen plus vu table carrée bois noyer fon vielhe vu faussoir vu anduzaq vu 6 fouets et vue faucille le tout moyen, tous lesquels meubles ledit futur époux déclare avoir le jourd’hui reçus et les reconnait hypothéqués en faveur de la future épouse sur tous ses biens présents et à venir comme il sera tenu de faire des trente livres ci-dessus mentionnées lorsqu’il les recevra plus se constitue la dite future épouze douze centième grains savoir quatre centième de blé et huit centième de millet que le futur époux déclare aussy avoir le jourd’hui reçus et reconnaît aussy en faveur de la future épouze sur tous ses biens présents et à venir .

Déclarant les dits futurs époux respectivement n’avoir aucun biens en fonds ny autre. Convenu que le dit futur époux sera tenu d’acbepter à sa future épouse pour le jour des noces un habit de raze complet avec cotilhon de raze violet et de l’orner de bagues et rypes suivant sa qualité lesquelles lui seront acquises. En cas de présent plus est convenu que ladite SEGONNE mère s’y prête stipulante et acceptante pour le plaizir qu’elle prend au présent mariage donne également à sa fille future épouze une petite pièce de terre qu’elle a située dans le consulat de Montgey au lieu « en comber » de contenances de deux coppades mesure de grand perge de ladite terre en faire et disposer par ladite future épouse après le décès de la dite SEGONNE à tous ses plaisirs et volontés comme s’en réservant la jouissance pendant sa vie et pour l’observation de tous ce dessus les parties et comme les concernent et obligent leurs biens présents et avenir quitte soubzmettre au rigueur de justice .

Présents Louis FONTES praticien du lieu de Montgey et le sieur Gabriel ROUGE Chirurgien du lieu de Nogare Signés les parties et assistance ont dit ne savoir et moy notaire Royal quand bon lui semblera

Signatures ROUGE, FONTES et FONTES
Enfants : SABATIER Marie ( ~ 1723 - 1753 )
SABATIER Jean Ramond ( 1730 - ? )
ANDRAU Marguerite
ANDRAU Jean
 
 
SEGONNE Bartellemie
 
 




ANDRÉ Jean
Union : ABRIAL Cécile ( ? - ? )




ANDREU Jacques
Naissance : 1939 à Damiatte 81220

Père : ANDREU Vincent ( 1917 - 2006 )
Mère : SABATIER Marie ( 1918 - 1978 )

ANDREU Jacques
ANDREU Vincent
 
 
SABATIER Marie
SABATIER Henri Martin
BACOU Mélanie Jeanne




ANDREU Vincent
Naissance : 1917
Décès : 15 janvier 2006 à Blan 81700 Maison de retraite

Union : SABATIER Marie ( 1918 - 1978 )
Enfant : ANDREU Jacques ( 1939 - ? )


                     


Ces pages ont été créées par Heredis 12 pour Windows , © BSD Concept